Journal secret de Krys’Ten Katasgul, feuillet n°3

En haut de l’arbre, je ne vois rien : ni mes camarades, ni nos poursuivants. J’entends un cri, et je me dirige vers ce cri après être redescendu de l’arbre, toujours en faisant attention si je vois le sylphelin.

En arrivant à l’endroit du cri, je vois un t’skrang à terre, du sang lui coulant des oreilles, encore vivant mais inconscient. Il y a un motif sur la tenue du t’skrang : un rond jaune avec 9 points rouges dans ce cercle. Le nain fait semblant d’interroger le t’skrang pour faire venir le sylphelin, mais rien n’y fait. Nous savons que le t’skrang était à la fondation. Sur lui, nous récupérons une carte, un kit de survie, une rapière, un kit de couture, 26 pièces d’argent, 9 pièces de plomb et une paire de boucles d’oreille.

On laisse le t’skrang et on repart vers la masse sombre aperçu pour savoir ce que c’est. C’est un dolmen couvert de mousse sans intérêt apparent. On le marque sur la carte et on poursuit notre chemin.

Nous nous arrêtons pour dormir avec aucun incident pendant la nuit.

Nous repartons dans la boue du marécage. Sur le chemin, Ao voit des taches de boue dans les arbres. Je me suis souvenu que c’était des fourmilières avec des fourmis scorpion très dangereuses et des fourmis miel bonnes à manger.

Nous voyons un autre dolmen avec 3 menhirs. Sous la mousse, il y a des dessins sur les pierres. Sur la première, il y a des hommes avec des bâtons d’un coté et de l’autre des hommes plus petits, comme des enfants, sans bâtons. Sur la deuxième il y a une tête de mort. Sur la dernière, les hommes avec des bâtons encerclent une chose qui est un amalgame de bras, de jambes et de bouches (surement une horreur).

Nouvelle nuit sans encombre.

Nous repartons. Plus loin, nous voyons un être semblant humain. Nous nous rapprochons tout doucement en faisant très attention et en dégainant. Lorsque nous sommes à 10m, l’être se retourne et dit d’une toute petite voix : « Tu veux jouer avec moi? ». Un autre être apparaît de derrière un arbre en disant de la même voix : « Tu es ma maman? ». Deux autres êtres apparaissent et nous encerclent. Nous décidons d’attaquer. En tout 9 êtres sont apparus et s’ils se touchaient les uns aux autres, ils formaient un amalgame de bras, bouches, jambes et troncs comme les dessins des dolmens. Le nain a été absorbé par un amalgame, mais nous avons réussi a tué l’horreur et a libéré le nain. Après la fin du combat, le nain saute dans un feu, nous prenons un trophée de l’horreur et nous brulons le reste.

Seszrath_by_BenWoottenL’Horreur aux multiples enfants, après fusion.

Nous repartons jusqu’à la nuit et nous passons une nouvelle nuit sans encombre.

Nous voici arrivé au cinquième jour. C’est dur de se lever.

Nous voyons qu’il faut moins d’une 1/2 journée de marche pour arriver à notre destination.
Au bout de quelques heures, on entant des cris d’oiseaux assez bizarre, plus un bruit de fer contre du bois, des clameurs et des clapotis de l’eau avec du ressac.
Ao et moi décidons de se rapprocher, Ao par la berge et moi dans l’eau. En approchons nous voyons de la lumière. En se rapprochant encore, nous voyons que c’est un terrain en friche avec des baraquements et plein de gens en armure bleu, donc des terrans. Il y a une structure bizarre au bord de l’eau et un arbre en train de mourir au centre. Tout autour il y a des barrières de protection.
Nous entendons, dernière nous, un grand cri suivi de petits cris stridents mais aucun bruit de combat.
Nous revenons vers nos compagnons. En arrivant, nous voyons nos compagnons entourés de sylphelins. Leur chef est SylpheEsprit. Ce peuple vit normalement autour d’un arbre comme celui qui est entrain de mourir. Nous décidons de nous entraider et nous allons tous ensemble vers l’arbre.
En étant assez proche, nous apercevons deux structures assez bizarre. Dans l’une d’elle, il y a une orque blonde pendue par les pieds. Grisoeil nous dit que c’est Blondcrin, garde en chef de Raouk. Nous voyons aussi 6 gardes devant une hutte qui regardent vers le ciel. En suivant leurs regards, et nous apercevons un quai volant.
Les sylphelins nous donnent des galets en forme de poisson pour pouvoir respirer sous l’eau.
On va tous dans l’eau. Meilleure nageuse, je pars devant avec Ao accroché à mes épaules, nous dirigeant vers la structure où est retenue Blondcrin.
L’eau est de moins en moins trouble en se rapprochant.
En arrivant à la plateforme Ao lance un sort pour que l’on puisse s’élever tous deux pour pouvoir délivrer Blondcrin. Ao la délivre pendant que je surveille le garde nous tournant le dos.
Un cri d’alarme est lancé. le garde commence a se retourner et j’en profite pour lui sauter dessus très acrobatiquement. Blondcrin saute dans l’eau en disant que Raouk est sous l’île dernière nous. Grisoeil et Zorkal la suive. Les autres restent avec moi pour attaquer. Nous voyons 10 gardes approchés et le garde que j’ai attaqué, se repli vers eux. Olochai nous fait un joli cri de guerre et moi je retourne attaquer mon garde.

 

Posté le 15/05/2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s