La Porte des Vents

mood_s10
Le quartier vertical de la Porte des Vents

The city of Alkon by Janditlev

L’aérodrome civil de Throal est situé légèrement à l’écart de Grand-Foire. Il s’agit d’un quartier vertical accroché à flanc de falaise, composé d’une rue principale serpentant sur la face de la falaise et s’ouvrant d’un coté sur des salles et de couloirs rupestres s’enfonçant dans la roche de la montagne, et de l’autre côté des constructions à colombages s’élançant au-dessus du vide et accrochées à flanc de montagne.

De nombreux quais et entrepôts accueillent les amarres des navires volants tandis que poulies et nacelles relient les différents niveaux, transportant marchandises, matériaux et personnes, mues par les moulins de la cascade.

Comptoirs, commerces, habitations, tavernes et autres lieux de perdition pour les navigateurs du ciel de passage ou les marchands et artisans locaux prolifèrent dans ce microcosme vertical.

La Portes des Vents voit un important trafic de navires de commerce aller et venir entre le royaume et le reste de la province de Barsaive.

La flotte militaire est basée quant à elle à l’aérodrome militaire de Throal, plus haut,  au-dessus des Portes du royaume. L’activité y est moins visible, la plupart des navires de guerre étant dissimulés à l’intérieur de vastes grottes naturelles qui servent de hangars et de formes de radoub.

D’après Mahar, archiviste et scribe de la Grande bibliothèque de Throal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s