Intrigues à Throal: Vol à la Bibliothèque interdite

A rédiger.


 

Partie du 12/07/2014.

Gains en PL: 5.

Publicités

Chers Héros,

Je me dois de revenir sur deux éléments de la dernière aventure :

  • L’expédition du corps des éclaireurs de Throal de Paradim. Le Traqueur de légendes avait bien trouvé des éléments sur la dernière expédition des galions de Jamo le Bleu : son expédition avait retrouvé trace de l’expédition dans les archives du royaume de Throal, les galions étant partis récupérer un mystérieux artefact à bord d’un des rares kaers volants de Barsaive. Ils devaient attendre de nouveaux ordres à leur retour, au dessus d’un point dans la jungle de Servos dont le corps d’éclaireurs avait retrouvé les coordonnées. Hélas, sur place, ils ne trouvèrent qu’une antique borne de pierre et les restes d’une ancienne épave d’estafette aérienne avec à son bord une vieille pierre de message. Celle-ci a été confiée au royaume pour décryptage.

haunted_forest_by_reneaigner-d6492p7

 La borne redécouverte par l’expédition de Paradim l’Eclaireur. Ces bornes sont lâchées par la navires aériens pour leur servir d’ancrage et de point de repère.

  • Les dagues de Carah Fadh : une fois leur magie activée, ces dagues peuvent prendre la forme de la lame que vous souhaitez, leur taille initiale de dague étant la taille minimale, mais elles peuvent atteindre 1,70 m de long. Je vous encourage à modifier l’intitulé des vos talents martiaux le cas échant pour inclure ces lames prestigieuses dedans. Cela vous apportera de nouveaux effets (réputation, sur les orques, leurs ennemis, etc.).

Un galion d’un demi-millénaire émerge des eaux !

Séance du vendredi 14/06/2013:

Pour résumer pour Olochaï: en fuyant devant les gardes et en plongeant dans le lac, vous avez découvert que l’ile était en fait un énorme navire. A l’intérieur vous avez retrouvé le Rah’uk qui servait d’otage garantissant la « bonne volonté » des orcs pour travailler dans l’épave. Face aux nageurs de combat Ts’krangs et aux scaphandriers thérans, vous avez choisi -et réussi- de réactiver le galion aérien, le faisant émerger de l’eau à la surprise générale.

Image
Le galion longtemps englouti émerge ! Source: http://www.varietyportal.com/the-flying-dutchman/

Ayant trouver quelques bouches à feu et munition en état de marche, krys’ten et Ao ont tiré une salve sur la quai volant qui avait mis le cap sur vous tandis que le Rah’uk motivait ses troupes avec un porte voix, chantant un hymne de la libération orc et que Zorkal entamait un chant d’émotion pour inspirer la bravoure aux essaims de sylphelins qui arrivaient en renfort au dessus du lac, leur demandant au passage de le rejoindre sur le pont. De leur côté, Nadrang, coiffé d’un nouvel heaume trop grand, et Olochaï l’écumeur mettaient à rude épreuve leurs maigres connaissance en navire aérien pour manoeuvrer l’édifice en position de tir.