2e lettre à Krys’Ten

Chère Krys’Ten,
Depuis votre retour de la Terra incognita où demeurent les tumulus des géants, tu as eu un peu de temps pour te consacrer à tes quêtes personnelles. Tu peux, au choix, t’être penchée sur :

  • La Shivahala de la maison de l’Esprit du vent. Cet aropagoï est très étrange puisqu’il accueille des Ts’krang incapables de nager. Et pour cause, ils sont dotés d’ailes ! Ces Ts’krangs volants demeurent en haut de Falaises venteuses des monts de Throal. En t’y rendant, tu auras affronté les aléas du voyage eu haute montagne (un problème à la clef) mais tu auras été reçue par cette Shivahala singulière (discussion que nous aurons à faire).
    C’est le choix de Krys’ten.

Ts'krangs volantsT’skrangs volants de la maison de l’Esprit du vent (c) FASA, Throal the dwarf kingdom

Au cours de sa pénible ascension, Krys’Ten tomba par mégarde sur une exploitation irrégulière et dangereuse d’Air élémentaire. Elle fut alors prise en chasse par le drakkar qui escortait la barge minière, mais elle réussi à lui échapper grâce à son agilité hors-norme.
Plus tard, elle réussi à rencontrer la Shivahala de la maison de l’Esprit du vent sur l’arbre de pierre. Cette dernière lui révéla que les rêves prophétiques sont une des marques de la Shivahala Syrtis et lui conseilla de la visiter. Elle la prévint cependant que l’on ne la rencontre pas facilement et qu’il faudrait sans doute qu’elle fasse le pèlerinage de la Roche-de-Vie d’Ayodhya à la Cité des falaises de Syrtis pour être reçue.
Elle lui conseilla en outre de chercher la bénédiction des Shivahala des différents aropagoïs, et lui donna la sienne.
Elle lui proposa enfin, si elle arrivait un jour à voler, de rejoindre son petit aropagoï, où elle serait formée par elle-même pour devenir son héritière.

  • Un troubadour venant des Mauvaises terres qui met en scène une étrange pièce de théâtre dont l’un des protagonistes semble porter le sceau de ton mentor. Tu en auras appris plus sur les inspirations de cette pièce, mais tu auras du te confronter à la pègre de GrandFoire (un problème à la clef).
  • L’ambassadeur général Tramon (un nain), chef du Corps diplomatique royal, celui-là même qui a négocié si âprement votre rattachement officieux au Corps exploratoire royal, t’auras approché à une réception où tu t’ennuyais. Il t’aura remercié à nouveau pour avoir fait échouer le régicide et t’aura fait savoir que ton aptitude à gagner la confiance des soldats était parvenue à ses oreilles (via Dame Morgane Haut-Voix, qui a tiré les vers du nez de Grisœil et de l’équipage de mineurs). Il t’aura demandé de résoudre un problème pour lui : plusieurs villages ont rejeté des marchands du royaume et réquisitionné leurs marchandises en « compensation ». Comme plusieurs chefs sont des Ts’krangs ou des orques, il a pensé à toi. Outre le fin mot de l’histoire, tu auras obtenu une recommandation de ce nain important qui te fera gagner le respect de l’équipage throalique de l’Ouragan bleu, mais tu te seras aussi attiré l’inimitié d’une autre personnalité…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s